Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 07:35

Ce livre m'a tenu en haleine jusqu'au bout...et quel livre!

 

En Corée du Sud, dans les années 30, Mi-Ja et Young-Sook apprennent à plonger pour faire vivre leurs familles de leurs pêches.

 

Dans cette société matrifocale, ce sont les femmes qui travaillent et les hommes qui s'occupent des enfants. Etre une plongeuse est un grand honneur et un signe de sécurité financière pour sa famille.

 

Mais le poids des traditions (se marier, avoir des enfants) et les violences de l'envahisseur japonais arrivent sur l'île...Les deux jeunes filles vont connaître et prendre des destins différents et séparés.

Couverture du livre "L'île des femmes de la mer", Lisa See

Couverture du livre "L'île des femmes de la mer", Lisa See

L'histoire se déroule sur plusieurs générations, les destins de Mi-Ja et Young-Sook sont liés malgré leurs différents.

 

Je ne savais pas qu'il existait des femmes plongeuses, les haenyeo. Je suis en admiration devant leurs capacités physiques, elles plongeaient jusqu'à l'heure précédant leurs accouchements et reprenaient le travail après!

Elles ne font plus qu'une avec l'eau et leur communauté de femmes.

 

La petite histoire est, hélas, rejointe par la grande: lorsque la seconde guerre mondiale arrive. Lire que le malheur finit par frapper m'a forcément déplu.

 

J'ai aimé en apprendre plus sur la vie en Corée à travers les époques et savoir pourquoi 2 amies s'étaient brouillées et ce qui leur était arrivé...

 

Extraits:

"Cela signifiait que son père était sans doute un collaborateur, car toutes les conserveries appartenaient aux japonais. J'aurais du immédiatement me désintéresser de lui. Ou pas. Ma meilleure amie était la fille d'un collaborateur. Peut-être que mon mari aussi pouvait être le fils d'un collaborateur."

 

"Toutes les membres du collectif travaillèrent ensemble pour rebâtir le bulteok, les bains et le mur de pierre  qui créait le bassin dans les hauts-fonds où nous attrapions des hanchois."

 

"je laissai le conducteur sur la route pour veiller sur Yuri, le cochon et mes autres possessions, puis je m'avançai dans les olle, entre les maisons de pierre au toit de chaume, jusqu'à la berge".

 

#Liledesfemmesdelamer #LisaSee #haenyeo #Corée #femme

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 07:31

Je ne vous présenterai pas M. Tolkien, père du célèbre Hobbit, notamment...

 

Par contre, peut-être que comme moi, vous ne saviez pas que ce monsieur décidément, plein de ressources et d'imagination, a écrit également des Lettres du Père Noël...pour ses enfants.

 

Les lettres se succèdent, généralement écrites la veille de Noël, de 1920 à 1943 et sont destinées aux enfants de l'auteur selon leur âge et le fait qu'ils croient, encore ou non, au cher vieux barbu.

 

 

Couverture du livre "Lettres du Père Noël" de J.R.R. Tolkien

Couverture du livre "Lettres du Père Noël" de J.R.R. Tolkien

S'agit-il de simples courriers parlant de cadeaux? Evidemment, non!

 

M. Tolkien y a ajouté des personnages:

-son assistant, l'Ours Polaire, facétieux et maladroit. Il ajoute, parfois, des commentaires souvent comiques sur les lettres du Père Noël;

-les méchants gobelins (ils sont partout, dis donc!);

-les rennes, les oursons, le bonhomme de neige, l'Ours des cavernes, etc.

 

L'ouvrage est complété par de jolis et multiples dessins. L'édition que j'ai lue montre même certaines enveloppes, très bien écrites.

 

On retrouve des allusions à la vie familiale et hélas, au contexte de l'époque, puisque les dernières années sont marquées par la guerre.

 

Le ton reste léger et le récit bien romancé de façon simple pour montrer aux lecteurs, petits et grands, que le bonhomme en rouge fait de son mieux et que lui aussi peut rencontrer des difficultés.

 

J'ai apprécié le côté nostalgique et un peu désuet, j'aurai aimé les recevoir ces lettres...

 

D'ailleurs, ça ne vous dit pas d'écrire à votre enfant la réponse à sa lettre au Père Noël? y compris s'il n'a pas été sage, d'ailleurs? ,-)

 

Ce livre, je l'ai offert à une amie chère, qui, comme moi et j'espère vous, à garder son âme d'enfant...

 

Dans le contexte actuel, cela fait du bien, aussi, de voir que le Père Noël aussi fait face à l'adversité et qu'il est toujours possible de rêver, même dans les moments les plus sombres.

 

Extraits:

Père Noël: "Je crois que l'Ours Polaire a plutôt gâché l'image - il ne peut évidemment pas dessiner avec ses grosses et larges pattes"

Ours Polaire: "Malappris! Si, je peux - et j'écris sans trembler".

 

"Cher vous tous: vous semblez de plus en plus nombreux d'une année sur l'autre.

Je deviens de plus en plus pauvre: j'espère néanmoins être parvenu à vous apporter, à vous tous, quelque chose que vous désiriez, même s'il n'y a pas tout ce que vous m'aviez demandé (Michael et Christopher! cette année, je n'ai pas eu de nouvelles de John. Je suppose qu'il devient trop grand et que bientôt il ne suspendra même plus son bas de laine."

 

"L"Ours du Pôle se contente de rire quand je lui dis que c'est de sa faute, il se roule en boule sur la carpette devant la cheminée et ne fait rien d'autre que ronfler."

 

#LettresduPèreNoël #Tolkien #Noël #OursPolaire #lettres #magie #espoir #attente #écrire

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 10:24

Eh oui, il arrive parfois qu'un livre de cuisine soit romancé et que même les néophytes (comme moi) soit charmés, à la fois de lire et de cuisiner.

 

Tout d'abord, cet ouvrage commence avec un "Who's who" des sorciers (Les Schroumpfs, Willow, Le Seigneur des Anneaux, Zelda, Miss Tick, etc.) , suivi de "la cuisine magique du quotidien", de "festins des grands jours", des "gâteaux et goûters merveilleux" pour finir par les "potions envoutantes". 

Couverture du livre "La cuisine des sorciers" d'Aurélia Beaupommier

Couverture du livre "La cuisine des sorciers" d'Aurélia Beaupommier

Les explications sont claires et les recettes sont faisables, même pour des débutants, les étapes sont détaillées.

 

Les menus sont racontés comme des histoires, avec une belle pointe d'humour...et de jolies photographies.

 

J'ai passé un bon moment à lire le livre et à sélectionner mes recettes préférées...

Rassurez- vous rien d'horrible ou d'écœurant, des recettes parfaitement réalisables, avec parfois des mélanges de saveurs nouveaux pour moi. 

 

Je n'ai pas encore trouver la formule magique pour que tout se cuisine tout seul!

 

 

Spaghettis de schtroumpfs moléculés

Spaghettis de schtroumpfs moléculés

Omelette soufflée de Saroumane

Omelette soufflée de Saroumane

Extraits de quelques recettes:

"Soupe de citrouille: Allez chercher votre plus belle citrouille dans le fond du potager (pas la plus grosse, elle vous la garderez pour servir de carrosse si besoin), poussez le lézard, retrouvez votre baguette (dans votre manche peut-être), respirez un bon coup, souriez, découpez la courge en gros morceaux sans vous couper. Otez les pépins."

 

"Œufs de Cair Paravel: Lorsque le soleil se lève sur le pays d'Aslan, coupez une demi-baguette de pain en 4 larges tronçons de 5 cm de long, dont vous ôterez la mie pour faire un nid; réservez."

 

#LaCuisinedesSorciers #Recettes #Miam #AuréliaBeaupommier

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2020 7 15 /11 /novembre /2020 11:38

Bonjour,

 

Voici un livre que j'ai dévoré en quelques jours, je l'ai adoré!

 

Tout d'abord, il s'agit d'une histoire vraie: celle du journal tenu par un libraire écossais qui nous conte sa vie dans son magasin de livres d'occasions: ses rencontres avec les auteurs, ses anecdotes avec les clients (les bons et les bizarres!), ses employés (Nicky l'excentrique), sa lutte contre le méchant "Alazone"...

 

J'aime beaucoup son humour...Cela me donne envie d'écrire un livre avec mes propres anecdotes professionnelles et aussi d'ouvrir une librairie, malgré les difficultés...Ce fut un rêve de jeunesse...J'ai découvert son fonctionnement et je comprends, hélas, mieux pourquoi il n'y en a plus beaucoup...

 

Extraits:

"M. Deacon est venu chercher son livre à 15 heures. Quand il est reparti, j'ai remarqué qu'il lui manquait sa chaussure gauche."

 

"Nicky travaillait aujourd'hui. A peine arrivée, elle m'a demandé de lui donner un coup de main pour sortir de sa camionnette quelque chose qu'elle voulait mettre en vente dans la librairie. Dès qu'elle a entrouvert la porte latérale, j'ai découvert avec horreur un scooter pour handicapé."

 

"J'étais de retour au magasin à 15h30, juste à temps pour entendre une cliente dire à son vieux croulant de mari: "Je suis allée me promener dans le jardin. Il y a un portail avec un panneau qui dit "Privé", mais je suis entrée quand même. C'est ravissant!" "

 

#LaLibrairiedeWigtown #ShaunBythell  #libraire #Ecosse #livresdoccasions #humour

 

 

 

 

 

 

Couverture du livre "Le Libraire de Wigtown" , Shaun Bythell

Couverture du livre "Le Libraire de Wigtown" , Shaun Bythell

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 09:32

Voici un livre qui m'a tenu en haleine...déjà j'ai beaucoup aimé sa forme, car il s'agit d'un échange épistolaire (ici de mails) entre un romancier à succès, Pierre-Marie et l'une de ses admiratrices, Adeline.

 

Cela commence par un banal échange suite à l'envoi par Adeline d'un manuscrit à Pierre-Marie...Tout pourrait s'arrêter là, mais non, la discussion continue, les mails s'enchainent...

 

Les 2 protagonistes apprennent à se connaitre et se font des confidences: la femme de Pierre-Marie a disparu sans laisser de traces quelques années auparavant et Adeline est divorcée et complexée.

 

Ils laissent tomber les masques, comme l'écriture permet de le faire et l'on s'aperçoit qu'ils sont en réalité, bien plus proches que ce que l'on croit...

 

 

Couverture du livre " Et je danse aussi" d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Couverture du livre " Et je danse aussi" d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Seul regret: je trouve que le titre n'est pas parlant...mais l'humour et les jeux de mots sont supers!

 

Extraits:

"Ah oui, puisque vous déménagez, tâchez de trouver un endroit dont le nom présage bonheur et lumière, parce que vous avez fait fort jusque là: Deuil-la-Barre, Le Cloître, Mouron. si vous aviez habité en banlieue parisienne, vous auriez bien été capable de choisir (H)ouille (s) ! "

 

"A très bientôt, cher écrivain qui n'écrit plus. N'oubliez pas de m'écrire!

Votre Adeline toute remuée"

 

#Etjedanseaussi #AnneLaureBondoux #JeanCLaudeMourlevat #livre 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 06:54

Après la "petite boulangerie du bout du monde", voici encore une histoire d'amour et de pâtisserie mettant en scène une jeune fille.

 

Izzy travaille dans une compagnie immobilière et en fréquente le directeur...qui ne veut pas assumer leur relation au grand jour.

 

Elle finit par perdre son travail et ouvre les yeux sur la triste relation qui existait entre eux.

 

Après une période d'abattement, Izzy décide de se lancer en ouvrant une boutique de cupcakes.

 

Avec l'aide d'une sympathique employée et soutenue par les recettes écrites par son cher grand-père, Izzy tente de vivre de son rêve.

 

Extraits:

"-Passe nous voir de temps en temps, lança Karen.

-Avec des gâteaux!, ajouta quelqu'un.

Izzy leur promit qu'elle leur rendrait visite. Mais elle savait bien qu'elle ne le ferait pas; elle ne le pourrait pas. Ce chapitre de sa vie était clos. Quelle serait la suite?"

 

"Que se passe t-il? Qui êtes-vous? C'est toi, Marian?

-Non, Grampa. C'est moi. Isabel.

-Isabel. Ma petite Isabel? (l la regarda de plus près.) Que deviens-tu, ma puce?

 

 J'ai trouvé ce récit sympathique et ai apprécié que chaque chapitre commence par une recette qui contient, toujours, un brin d'humour ou d'affection.

 

Je n'ai pas été très étonnée par le déroulé de l'histoire, mais il reste un livre "feel good" qui donne envie de manger des gâteaux et de changer de vie...

 

#JennyColgan #RendezvousauCupcakeCafé #pâtisserie #miam

Couverture du livre "Rendez-vous au Cupcake Café", Jenny Colgan

Couverture du livre "Rendez-vous au Cupcake Café", Jenny Colgan

Partager cet article

Repost0
23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 08:08

Voici une très belle histoire d'amitié entre un jeune homme, Satoru, et le chat errant, Nana, qu'il décide d'adopter.

 

Nana est le narrateur et l'histoire se déroule au Japon.

 

Après 5 ans de vie commune, Satoru emmène Nana pour un voyage dans tous le pays pour lui trouver un adoptant. Il ne peut pas le garder, mais n'en donne pas la raison.

 

Satoru retrouve ainsi ses amis d'enfance et nous en apprenons plus sur sa vie de jeune orphelin au Japon.

 

Pendant tout le voyage, Nana profite des paysages et s'arrange pour ne pas être adoptable...à la grande satisfaction de Satoru, même s'il ne le montre pas.

 

J'ai, bien sûr, été choquée quand j'ai compris que Satoru ne pouvait plus garder Nana, alors qu'il l'aime tant...

 

C'est une histoire d'amour et d'amitié féline, une histoire dans laquelle on ne fait pas forcément ce que l'on veut, mais on fait le mieux que l'on peut pour protéger l'autre: humain ou chat.

 

C'est triste et humoristique à la fois, le chat a une sacrée gouaille.

 

J'ai eu la gorge serrée et j'ai fini le livre en pleurant, mais je ne regrette rien, il méritait d'être lu.

 

Couverture du livre "Les mémoires d'un chat", Hiro Arikawa

Couverture du livre "Les mémoires d'un chat", Hiro Arikawa

Je souhaite à tous les chats d'avoir un maître comme Saturo et à tous les maitres d'avoir un chat comme Nana.

 

Cette histoire me suivra longtemps.

 

Extraits:

 

"Satoru a ouvert la porte de ma cage de transport. J'y suis entré sans barguigner. Cinq ans de vie commune avec Satoru et pas un caprice. Même quand c'était pour m'emmener à la clinique de l'enfer des chats, j'ai jamais fait mon pénible pour entrer dans la cage.

C'est bon, je suis prêt, on peut y aller. J'ai été un colocataire parfait pour lui, je serai un compagnon de voyage à l'avenant, il n'y a pas de raison.

Satoru a soulevé la cage avant de monter dans le monospace."

 

"Méfie-toi mon vieux, si tu montres encore les dents à Satoru, je suis ton homme. Je veux dire, je suis ton chat."

 

"Alors, je te le dis avant toute chose, Miyawaki, dit Chikako en se redressant sur sa chaise. Pour nous, il s'agit juste de te le garder. Il sera bien traité ici, bien sûr mais dès que tes ennuis sont terminés, si tu as envie de le reprendre, tu peux venir le chercher quand tu veux comme tu veux, tu sais.

Miyawaki eut soudain l'air très ému, et un court instant, Sugi le vit se mordre les lèvres en inclinant la tête."

 

 

#Lesmémoiresdunchat #HiroArikawa #Chat #Humain #Amitié #Amour #Jusqu'aubout

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2020 7 03 /05 /mai /2020 16:27

Bonjour,

 

Il y a déjà quelques années (comme le temps passe vite), j'avais écrit,ici, un article concernant le "Madeleine project".

Une journaliste avait découvert dans la cave de son appartement les effets personnels de la précédente locataire, une dame âgée.

De là, elle publia toutes les semaines des tweets sur les objets, souvenirs, photos, courriers trouvés et nous plongea à la fois dans l'intimité de Madeleine et dans la vie quotidienne d'une institutrice du 20ème siècle.  

 

Depuis, une exposition a été faite (encore en cours en Normandie) et un livre est sorti.

 

Ce livre est disponible dans sa version ebook gratuitement, ainsi que d'autres ebooks sur le site des Editions du Sous-Sol (eh oui, sans blague) et Editions du Seuil via ce lien.

 

Couverture du livre "Madeleine project" de Clara Beaudoux

Couverture du livre "Madeleine project" de Clara Beaudoux

Même si pour moi, rien ne remplace un traditionnel livre dans son format papier, je ne rate pas l'occasion de m'instruire et de lire (et mon stock de livres papiers est proche du néant, au secours!!).

 

Condensée, il est pour moi plus facile de suivre cette histoire d'autant plus que je ne me connecte plus jamais sur Twitter.

Je découvre des objets et pratiques dont je n'avais même pas idée...

 

Et puis, forcément, je pense à Madeleine (quel doux prénom) et à toutes les personnes âgées...à ce qu'elles laisseront derrière elles...matériellement ou spirituellement....à ce que je laisserai derrière moi...Des blagues, je l'espère!

 

#ebook #Madeleineproject #ClaraBeaudoux #EditionsduSousSol #EditionsDuSeuil #cave #souvenirs #mémoire

Partager cet article

Repost0
16 février 2020 7 16 /02 /février /2020 08:41

Bonjour,

Tout d'abord, ne faites pas comme moi et lisez le tome 1 en premier: "Le Voyage d'Hector ou la recherche du bonheur".

Mais commencer par 1 autre tome est tout à fait possible également, la preuve! A priori, il y en a 3 concernant Hector.

 

Bref, venons en à l'histoire: Hector est un psychiatre naïf, qui reçoit des gens qui s'inquiètent beaucoup à propos du temps. Il y a les pressés, ceux qui rabâchent le passé ou le chérissent au point d'oublier le présent, ceux qui ont peur du futur...

Couverture du livre "Le nouveau voyage d'Hector, à la poursuite du temps qui passe".

Couverture du livre "Le nouveau voyage d'Hector, à la poursuite du temps qui passe".

Hector discute des cas qui se présentent à lui avec d'autres personnes et notamment un vieux moine qu'il a raconté durant un voyage en Chine. Il découvre que ce dernier a disparu et part à sa recherche.

 

Durant ses réflexions et pérégrinations, il essaie de trouver des exercices pour que ses patients se sentent mieux et prennent conscience de leur rapport au temps...

 

Extraits:

"Quand vous êtes psychiatre, c'est curieux, vous apprenez énormément de choses en écoutant vos patients, alors que souvent ils croient que vous savez déjà presque tout".

"Exercice de temps n°1: Comptez votre vie en chiens" (Combien de chiens il vous reste à avoir…)

"Exercice de temps n°3: Dans une journée, comptez le temps que vous avez pour vous. Dormir ne compte pas (sauf si c'est au bureau)". 

 

J'aime beaucoup ce livre pour son ton léger et non moralisateur. Hector a aussi son propre problème avec le temps!

Je me suis forcément interrogée sur mon rapport au temps...Je n'aime pas dire mon âge , je scrute la première ride sur mon visage, j'aimerai revivre certains moments du passé, je n'aime pas le temps qui passe...Je serai une bonne cliente pour Hector!

 

Et vous, quel rapport entretenez-vous avec le temps?

 

#LeNouveauVoyaged'Hector #Alarecherchedutempsperdu #FrançoisLelord #etletempsemporteaveclui #carpediem #jepensetrop

 

 

Partager cet article

Repost0
1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 08:55

Si vous voulez être heureux pour la vie, aimez ce que vous faites.

Mary Higgins Clark

Cette grande écrivaine a refermé le livre de sa longue vie hier soir, mais nous a laissé beaucoup d'histoires...

 

#MaryHigginsClark #RIP #écrivain #histoires

Photo de Mary Higgins Clark

Photo de Mary Higgins Clark

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Pierrette Richard
  • : Humour, poisse, anecdotes, citations, lectures et bons plans!
  • Contact

Mes communautés

J'ai créé les communautés "humour, poisse et rires" pour rassembler les poissards optimistes et "concours et défis" pour faire connaître nos challenges, jeux, concours...

Je fais également partie de "Citations", "Embellissons nous la vie", "Livres Ô Blog" et "M'dame Touchatout".

A bientôt sur l'une ou l'autre!

Recherche